L'actualité de la Santé, Retraite, Prévoyance et Action sociale à La Réunion

La téléconsultation : dans quels cas est-ce utile ?

Publié par Nathalie Ho-Pun-Cheung le 5 août 2020 11:00:00
Suivez-moi sur :

teleconsultation-dans-quels-cas-est-ce-utile

La téléconsultation est l’un des cinq actes médicaux autorisés dans le cadre de la télémédecine. Il s’agit d’une consultation à distance utilisant les technologies de l’information et la communication entre un médecin et un patient. Elle se fait généralement via une application dédiée permettant au médecin et au patient de se voir et d’échanger, la téléconsultation devant obligatoirement être mise en œuvre par vidéotransmission.

La téléconsultation est accessible sur l’ensemble du territoire français, y compris en Outre-mer et donc à La Réunion. Tous les patients peuvent en bénéficier et être assistés, si nécessaire, par un autre professionnel de santé (médecin, infirmier, pharmacien,...).

Tous les médecins, généralistes ou spécialistes, peuvent proposer des téléconsultations. C'est généralement le médecin traitant qui décide du recours à la téléconsultation pour ses patients. Une téléconsultation avec un spécialiste doit avoir été prescrite par le médecin traitant (hormis les spécialistes en accès direct).

Parfaitement encadrée par la loi HSTP (hôpital, patients, santé et territoires), la téléconsultation permet donc de nombreux usages. Mais dans quels cas est-ce vraiment utile ?

 

1. Pour établir un diagnostic et faire une prescription

teleconsultation-prescription

Comme une consultation médicale classique, une téléconsultation peut permettre au médecin d’établir un diagnostic de l’état de santé du patient. Elle s’avère notamment utile dans le cas d’affections courantes et bénignes. Le médecin peut alors décider de prescrire un traitement médical via une ordonnance pour des produits médicaux, des analyses ou une consultation chez un médecin spécialiste ou un professionnel de santé.

Attention toutefois, pour bénéficier d’une téléconsultation le patient doit être connu du médecin téléconsultant et avoir bénéficié d’une consultation physique avec ce dernier au cours des 12 mois précédant. Ainsi, la téléconsultation entre dans le cadre du parcours de soin du patient tout en garantissant la qualité de sa prise en charge.

 

Si ce n’est pas le médecin traitant qui réalise la téléconsultation, le patient doit donc avoir préalablement été orienté par ce dernier. Il existe néanmoins quelques exceptions à cette règle pour : 

  • les patients de moins de 16 ans;
  • les spécialités médicales d’accès direct (gynécologie, ophtalmologie, stomatologie, chirurgie orale ou chirurgie maxillo-faciale, psychiatrie ou neuro-psychiatrie et pédiatrie);
  • les situations d’urgence;  
  • les patients n’ayant pas de médecin traitant désigné ou lorsque ce dernier n’est pas disponible dans un délai compatible avec son état de santé.

 

2. Pour un suivi médical ou un renouvellement d’ordonnance

Par ailleurs, la téléconsultation est particulièrement adaptée pour le suivi médical des patients, notamment ceux en ALD (affection longue durée). Le médecin connaît alors parfaitement le patient et peut, de manière non systématique, convenir avec lui d’avoir recours à la téléconsultation pour limiter les contraintes et déplacements. 

Ainsi, il peut assurer un suivi médical de ses patients et éventuellement renouveler leurs ordonnances ou échanger sur des résultats d’analyse préalablement prescrits lors d’une consultation physique. 

 

3. En cas d’urgence ou situation exceptionnelle

teleconsultation-covid19

Entre janvier et avril, à La Réunion, le nombre de téléconsultation a été multiplié par 773 ! La raison : la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. En trois mois, le nombre de téléconsultation sur notre île est passé de 80 à plus de 60.000 en avril (source CGSS / TESIS e-santé Réunion-Mayotte). Même constat en métropole où la téléconsultation représentait seulement 1% de l’ensemble des consultations début 2020 pour atteindre le pic de 951.000 téléconsultations pour la seule la semaine du 11 mai.

 

En cas d’urgence ou de situation exceptionnelle, comme ce fut le cas durant la crise sanitaire, la téléconsultation est donc une solution particulièrement utile. Du 20 mars au 31 mai, les personnes atteintes ou potentiellement infectées par le coronavirus pouvaient d'ailleurs bénéficier de la téléconsultation sans passer par leur médecin traitant et d’actes de télésuivi réalisés par des infirmiers. 

 


Diagnostic, suivi, situation exceptionnelle, les téléconsultations s’avèrent utiles et précieuses dans de nombreux cas. Dans le cadre du développement des téléconsultations et plus largement de la télémédecine, la Caisse Réunionnaise de Prévoyance (CRP), institution de prévoyance membre du Groupe CRC, a choisi de s’associer à MédecinDirect pour offrir à ses entreprises clientes - au titre de leur contrat Santé - un accès à cette plateforme de téléconsultation médicale agréée.

Pour en savoir plus sur la téléconsultation et la télémédecine, n'hésitez pas à vous abonner pour recevoir nos prochains articles !

Je m'inscris au blog pour recevoir les futurs articles

Rubriques: télémedecine

Les données communiquées dans ce formulaire sont uniquement utilisées par le Groupe CRC pour la gestion des commentaires. Les informations identifiées par un astérisque sont indispensables pour l’envoi d’un commentaire. Vos données sont destinées aux seules personnes du Groupe CRC habilitées à en recevoir communication et seront conservées aussi longtemps que vous maintiendrez votre inscription à notre blog.

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 dite "Informatique et Libertés" modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression des données vous concernant que, vous pouvez exercer à tout moment, en adressant un courrier, précisant l’objet de votre demande, accompagné d’une copie recto verso de votre pièce d’identité en cours de validité à : cil@groupecrc.com ou à Groupe CRC – Informatique et Libertés - 2 bis ruelle Pavée - BP 31071 – 97482 Saint Denis Cedex. Vous pouvez également, à tout moment, utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque article que vous recevrez. Vous disposez enfin du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données après votre décès. 

Le Blog du Groupe CRC

La santé d'abord !

Au travers de nos articles, vous découvrirez toute une série de conseils afin de mettre en place sereinement votre contrat de complémentaire santé en entreprise.

En résumé :

  • Les infos sur la mise en conformité 
  • Les conseils de nos experts locaux
  • Le bien être de vos collaborateurs

Nos contenus premium : 

- Le guide pour facilement mettre en place sa mutuelle d'entreprise à la Réunion 

- Les documents à rassembler pour mettre en place votre mutuelle obligatoire à la Réunion 

- [Etude de cas] Mise en place de la mutuelle obligatoire à la Réunion dans un Bureau d'Etudes 

 

 

Je demande mon devis gratuit ! 
Je prends RDV avec un expert de la mutuelle d'entreprise

Recevez nos derniers articles

Les données communiquées dans ce formulaire sont uniquement utilisées par le Groupe CRC pour vous envoyer les derniers articles mis en ligne sur notre blog. Les informations identifiées par un astérisque nous sont indispensables pour valider votre inscription. Vos données sont destinées aux seules personnes du Groupe CRC habilitées à en recevoir communication et seront conservées aussi longtemps que vous maintiendrez votre inscription à notre blog.

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 dite "Informatique et Libertés" modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression des données vous concernant que, vous pouvez exercer à tout moment, en adressant un courrier, précisant l’objet de votre demande, accompagné d’une copie recto verso de votre pièce d’identité en cours de validité à : cil@groupecrc.com ou à Groupe CRC – Informatique et Libertés - 2 bis ruelle Pavée - BP 31071 – 97482 Saint Denis Cedex. Vous pouvez également, à tout moment, utiliser le lien de désabonnement intégré dans chaque article que vous recevrez. Vous disposez enfin du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données après votre décès.