<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=602616587558066&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

L'actualité de la Santé, Retraite, Prévoyance et Action sociale à La Réunion

TNS : Cinq pièges à éviter en choisissant son contrat de prévoyance

Publié par Nathalie Ho-Pun-Cheung le 21 oct. 2021 09:34:00
Suivez-moi sur :

prevoyance-tns

Les TNS (Travailleurs Non Salariés) ont une quantité de choses à gérer. En plus de leur activité, ils doivent également s'acquitter de nombreuses formalités (pour ne pas dire contraintes) administratives. La mise en place d'un contrat de prévoyance, pourtant loin d'être anecdotique, peut parfois se retrouver noyée en plein milieu de cette "To do list" et ne pas recueillir toute l'attention pourtant nécessaire. Voici cinq pièges à éviter lorsqu’on est indépendant et que l’on choisit son contrat de prévoyance.

 

Piège n°1 : Penser que ce n'est pas nécessaire

Les TNS n'ont pas l'obligation légale d'être couverts par un contrat de prévoyance, comme nous l'expliquons d'ailleurs ici : Mutuelle santé et prévoyance : quelles obligations pour les TNS. Pour autant, c'est une protection IN-CON-TOUR-NABLE ! Les indépendants ne sont pas plus à l'abri d'un accident entraînant incapacité, invalidité ou décès que les salariés. La prévoyance ne doit jamais être considérée comme facultative !

 

Piège n°2 : Ne pas y associer une mutuelle santé

Contrairement aux salariés "classiques", les TNS ne sont pas non plus obligatoirement couverts par une complémentaire santé.

prevoyance-tns-associer-mutuelle-sante

Pour autant, celle-ci est tout aussi nécessaire que la prévoyance. Il est donc judicieux, pour ne pas dire plus, de souscrire les deux auprès du même organisme. Cela permet de mutualiser les coûts et simplifie les démarches.

 

Piège n°3 : Ne pas choisir le contrat adapté

Par définition, les TNS sont tous différents. En fonction du statut, de l'âge, des moyens financiers et des pathologies, ils ont chacun leurs propres besoins en matière de prévoyance comme de complémentaire santé. Il est donc impératif de bien évaluer sa situation pour souscrire au contrat le plus adapté.

 

Piège n°4 : Ne pas vérifier les modalités

Dans un contrat de prévoyance ou de complémentaire santé, les modalités sont aussi importantes que les garanties.

prevoyance-tns-verifier-modalites

Il est donc essentiel de porter une attention toute particulière aux franchises qui s'appliquent, notamment en cas d'hospitalisation, aux délais de carence ou encore à la durée de maintien des garanties après la perte du statut d'indépendant. Sinon, gare aux mauvaises surprises.

 

Piège n°5 : Ne pas s'intéresser au prestataire

Il y a le contrat, avec ce qu'il contient, et sa mise en œuvre. Au même titre que les garanties et les modalités, il est impératif de s’intéresser de très près au prestataire avec lequel on contractualise. Celui-ci doit offrir un accompagnement optimal, notamment pour une souscription rapide, et un service de qualité, par exemple avec des déclarations de santé allégées. Le critère numéro un : il doit être installé à La Réunion !

 


Voilà pour les pièges à éviter. Vous êtes désormais prévenu. Si vous souhaitez aller plus loin et bénéficier de conseils pratiques pour vos démarches, vous pouvez télécharger notre guide :  

CTA-TNS-reunion

 

Rubriques: Travailleur Non Salarié (TNS)

Le Blog du Groupe CRC

La santé d'abord !

Au travers de nos articles, vous découvrirez toute une série de conseils afin de mettre en place sereinement votre contrat de complémentaire santé en entreprise.

En résumé :

  • Les infos sur la mise en conformité 
  • Les conseils de nos experts locaux
  • Le bien être de vos collaborateurs

Nos contenus premium : 

- Le guide pour facilement mettre en place sa mutuelle d'entreprise à la Réunion 

- Les documents à rassembler pour mettre en place votre mutuelle obligatoire à la Réunion 

- [Etude de cas] Mise en place de la mutuelle obligatoire à la Réunion dans un Bureau d'Etudes 

 

 

Je demande mon devis gratuit !